Saint Julien Château Branaire Ducru 1986 et 1988 sur une poêlée de trompettes de la mort

Voilà comment une ballade en forêt donne lieu à un pur moment de plaisir !

En se promenant dans les bois le WE dernier, nous tombons sur quelques trompettes de la mort qui avaient la mauvaise idée de laisser apparaître le bout de leur trompe. La promenade continue avec le nez rivé sur le sol, à la recherche de compagnons de poêle pour nos trompettes tombées au champ d’honneur.  Résultat : pas loin de 2 kg de Trompettes de la mort fraîches comme la rosée dans notre escarcelle. Un rapide coup de fil à Roland Durand, grand chef, MOF et mycologue de légende et me voilà avec le mode d’emploi de mes champignons.
Nettoyées, blanchies, égouttées puis sautées dans du beurre avec un soupçon d’échalotes, une pincée de persil haché, un trait de bouillon de volaille et, pour finir, une larme de crème fraîche les Trompettes sont alanguies dans le plat, ruisselante de fraîcheur et implorant une rasade de Branaire Ducru 1986. Cliquez ici pour la note de dégustation.

Vivement la prochaine balade en forêt !